Petit pays – Gaël Faye – Prix Goncourt des lycéens 2016 – Editions Grasset

 petit-paysGaël Faye décroche le prix Goncourt des lycéens 2016 pour « Petit pays ». Il  succède donc à  Delphine de Vigan pour « D’après une histoire vraie » (JC Lattès) qui avait remporté ce prix en 2015 par 8 voix contre 5 devant « Ce pays qui te ressemble » de Tobie Nathan. Elle était également lauréate du prix Renaudot 2015.

Félicitations au nouveau lauréat !

La liste du Goncourt des lycéens s’est affinée ce lundi 14 novembre et seuls sept finalistes restaient en lice :

  • « Tropique de la violence » de Natacha Appanah (Gallimard)
  • « Ma part de Gaulois » de Magyd Cherfi (Actes Sud)
  • « Petit pays » de Gaël Faye (Grasset) Prix du roman Fnac et prix du premier roman
  • « Laëtitia ou la fin des hommes » d’Ivan Jablonka (Seuil) Prix Médicis 2016
  •  « Continuer » de Laurent Mauvignier (Minuit)
  • « Chanson douce » de Leila Slimani (Gallimard) prix Goncourt 2016
  • « L’Insouciance » de Karine Tuil (Gallimard) Prix Landerneau des lecteurs 2016

 Au départ, la sélection officielle du Prix Goncourt des lycéens comportait 16 ouvrages.  Celui-ci fonctionne exactement comme son aîné. Il  ne peut désigner deux fois le même lauréat. Ainsi, Catherine Cusset, Luc Lang ayant déjà remporté le prix Goncourt des lycéens en 2008 et 1998, ne figurent pas dans cette liste.

  • Natacha Appanah – Tropique de la violence – Éd. Gallimard
  • Metin Arditi – L’enfant qui mesurait le monde – Éd. Grasset
  • Magyd Cherfi – Ma part de Gaulois – Éd. Actes Sud
  • Jean-Baptiste Del Amo – Règne animal – Éd. Gallimard
  • Jean-Paul Dubois – La succession – Éd. de l’Olivier
  • Gaël Faye – Petit pays – Éd. Grasset
  • Frédéric Gros – Possédées – Éd. Albin Michel
  • Ivan Jablonka – Laëtitia ou la fin des hommes – Éd. Le Seuil
  • Régis Jauffret – Cannibales – Éd. Le Seuil
  • Laurent Mauvignier – Continuer – Éd. de Minuit
  • Yasmina Reza – Babylone – Éd. Flammarion
  • Leïla Slimani – Chanson douce – Éd. Gallimard
  • Romain Slocombe – L’Affaire Léon Sadorski – Éd. Robert Laffont
  • Karine Tuil – L’insouciance – Éd. Gallimard

Ce prix Goncourt des lycéens existe depuis 1988 et depuis ces six dernières années, il a décerné cette récompense à :

  • 2015 :  « D’après une histoire vraie »  Delphine de Vigan  (JC Lattès)
  • 2014 : « Charlotte »  David Foenkinos (Gallimard)
  • 2013 : « Le Quatrième Mur » Sorj Chalandon (Grasset)
  • 2012 : « La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert » Joël Dicker  (de Fallois-L’Âge d’Homme
  • 2011 : « Du domaine des murmures » Carole Martinez (Gallimard)
  • 2010 : « Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants » Mathias Enard (Actes Sud)

Bonne lecture avec Gaël Faye !

Marie-Christine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.