La confrérie des abeilles – Pierre-Olivier Bannwarth – Editions Albin Michel

la confrérie des abeilles « Le bourdonnement des abeilles, c’est le tambour du monde ».

Pierre-Olivier BANNWARTH est un comédien, metteur en scène et conteur itinérant. C’est le conteur qui a écrit ce livre :

« La confrérie des abeilles – Les contes de la ruche »

Et le sous-titre est d’ailleurs très explicite, de même que la préface de Henri Gougaud  dont voici un petit extrait :

« Pierre-Olivier Bannwarth est conteur. Il est de ceux qui pressentent que nos rêves sont des réalités endormies qui attendent d’être réveillées. Il est de ceux qui entretiennent le feu doux de l’espérance. Il est de ces jardiniers qui aident la vie à éclore. Il accomplit sans bruit un travail humble et plus que précieux : nécessaire. Qu’il en soit remercié « .
Que dire de plus ? Si ce n’est bien sûr parler des abeilles !!
ABEILLE
Pour l’auteur l’univers des abeilles se révèle riche de sens. Dans ce petit livre composé d’une trentaine de contes, il a traversé le monde entier pour glaner les traditions les plus anciennes.
Commençons par l’Ethiopie, puis ce sera ensuite (et dans le désordre), la Perse, L’ Afghanistan, la France, la Chine, le Pérou, le Sénégal, l’Inde, le Japon, l’Amérique du Nord ….
C’est dire que le thème de l’abeille est retrouvé partout. Dans nombreux de ces contes l’abeille fait partie des rêves et elle permet de conserver un équilibre entre l’espèce humaine et la nature dont elle descend.
Il s’agit d’histoires simples en apparence mais aussi pleines de philosophie et de symboles. On peut parler de contes initiatiques où chacun peut trouver ce qui lui correspond. L’abeille est une travailleuse, une besogneuse qui sait transformer la nature en miel.
L’être humain prend des leçons dans ces si jolies histoires venues de partout. Il peut se rendre compte par lui-même que lui aussi, s’il sait écouter la nature et l’abeille, il peut faire couler du miel dans le monde, sous une autre forme bien sûr.
Un livre qui mérite qu’on en parle. La lecture en est facile, distrayante, drôle ou touchante selon les cas et profonde la plupart du temps. Même si ce sont des contes pour adultes, ils peuvent être lus par de bien plus jeunes lecteurs…ou racontés également, le choix est très possible.
Un petit dicton du Pays Dogon pour finir !
« Le bourdonnement des abeilles, c’est le tambour du monde ».
 M-José/MC – Librairie Doucet
« Pierre-Olivier Bannwarth est conteur. Issu du Cours Florent en 2003, cet acteur et metteur en scène participe à la création d’événements culturels en Afrique de l’ouest.  Il rencontre et se forme auprès de personnalités du théâtre, du conte ou du chant traditionnel (Yoshi Oïda, Alain Maratrat, Henri Gougaud). Devenu conteur, il se définit comme artisan-voyageur, un nomade dont les histoires pour enfants et adultes nous connectent  à notre part d’humanité partagée. »
La confrérie des abeilles – Les contes de la ruche – 224 pages – Prix 15 €

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.