Je suis le feu – Max Monnehay – Éditions du Seuil (cadre noir)

UNE INTRIGUE CAPTIVANTE !

Max Monnehay, la nouvelle reine du thriller français publie un policier qui se passe entre La Rochelle et l’ile de Ré.

Elle a un héros récurrent qui s’appelle Victor Caranne. Victor Caranne est psychologue carcéral à la maison d’arrêt de Saint Martin de Ré où sont internés des détenus pour de lourdes peines et de gros délits. Elle avait déjà écrit un premier roman dans lequel il apparaissait. Là, le roman débute de façon assez brutale. On retrouve des femmes, des mères de familles égorgées en présence de leur enfant dont on a bandé les yeux et posé des casques sur leurs oreilles, mais ils étaient présents. On découvre une première femme égorgée, puis une deuxième et à la troisième on commence à se dire qu’il y a peut-être un tueur en série. La police sèche un peu pour remonter le fil et comprendre ce qui amène ce personnage à commettre des meurtres ; elle va donc faire appel à Victor Caranne, ce psychologue pour tenter de dénouer le fil de l’enquête. Ce qui est intéressant, en dehors de l’enquête -parce que c’est quand même une dimension très psychologique- c’est que l’on suit tous les personnages dans leur vie privée et cela donne un peu de respiration dans le livre… Et puis, Victor Caranne nous parle du monde carcéral, du manque de moyens, des détenus, de leurs conditions de détention…

C’est aussi un livre su l’amour maternel qu’on transmet à ses enfants et c’est très chouette ! Il faut aimer les polars ! On peut se lancer dans le polar sans problème, c’est fini, c’est huilé, c’est bien rythmé, ça fonctionne bien, on avance. On retrouvera Victor Caranne certainement dans un prochain livre ! Oui, Victor Caranne reviendra car Max Monnehay a un gros potentiel, elle a gagné sa place auprès des grands maîtres du thriller !

Nathalie de la LIBRAIRIE DOUCET LE MANS/MC

Écoutez Nathalie sur LMTV Sarthe en cliquant ici ! (à 3’02 mn)

« Je suis le feu » – 400 pages – prix : 20 € (parution : 04/03/22)

Max Monnehay (Amélie Monnehay) est née en 1981 à Beauvais. Elle est l’auteure de plusieurs romans et nouvelles, parmi lesquels « Corpus Christine« , Prix du premier roman 2006 et « Géographie de la Bêtise« , publié au Seuil. « Somb » en 2020, prix Transfuge du meilleur espoir polar, initiait les aventures de Victor Caranne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :